AFRICAN IGF DURBAN 2016

AFRICAN IGF DURBAN 2016

PROCES VERBAL DE L’ELECTION DES MEMBRES DU BUREAU EXECUTIF ACSIS 2016-2020

Procès Verbal des élections générales du comités exécutif ACSIS 2016-2020

COMMUNIQUÉ DE PRESSE / PRESS RELEASE – 17.11.2016

ACSIS ELIT SON BUREAU EXECUTIF 2016-2020

ACSIS ELECTS EXECUTIVE BOARD 2016-2020

WSIS FORUM 2016 : Summary/résumé


Résumé de la participation d’ACSIS au WSIS FORUM 2016

———————————————

Summary ACSIS participation ACSIS : WSIS FORUM 2016

 

 

COOPERATION ACSIS-GIPO : OBSERVATOIRE MONDIAL INTERNET

Connecter à GIPO AFRIQUE

Connect to GIPO AFRIQUE

En savoir plus  Read more

Africa largest ICT4D Civil Society Network !

Premier Forum sur la Gouvernance de l’Internet au Tchad

Premier Forum sur la Gouvernance de l’Internet au Tchad

Le Mot du Président

Le mot du Président,

Chers membres d’ACSIS, amis et acteurs de la Société Civile africaine pour les TIC et le développement durable.

Il y une douzaine d’années, en juin 2003, à l’occasion du 1er Sommet Mondial sur la Société de l’Information (SMSI) à Genève, nous lancions ensemble le réseau panafricain ACSIS en vue promouvoir une Société de l’Information Solidaire et Inclusive en Afrique. C’était un processus héroïque et abouti grâce au militantisme aguerri de vaillants fils et de vaillantes filles de l’Afrique qui, certainement, se reconnaîtront.

Depuis lors ACSIS a été formellement créée et a commencé à fonctionner avec toutes les péripéties liées à la croissance. A ce jour, ACSIS dispose de statuts et de règlement intérieur, ainsi que de tous les instruments légaux avec sa reconnaissance par le Gouvernement du Sénégal en 2008. ACSIS est également membre de l’UIT depuis 2010, du FSN, etc.

A travers ses membres, ACSIS participe activement à toutes les concertations internationales sur les TIC et le Développement en Afrique et dans le monde. (IGF, AfIGF, WSIS Forum, FSN, ICANN et IANA Transition, AFRALO, etc.). Avec plus ou moins de succès, les coordinations nationales et régionales et les membres individuels d’ACSIS ont aussi apporté leur concours à travers la création d’IGF nationaux, régionaux des, des ateliers d’information, de formation et de sensibilisation sur les enjeux des TIC.

Ces réalisations n’auront pas été possibles sans l’accompagnement inestimable des peuples et gouvernements malien, tunisien sénégalais et sud-africain mais aussi d’institutions partenaires comme la CEA, l’Union Africaine, l’Organisation Internationale de la Francophonie, l’Union Internationale des Télécommunications, etc.

Passées les envolées lyriques et passionnées de la période militante, nous devons amorcer un nouveau virage vers de nouveaux caps. C’est ce à quoi je vous appelle pour que tous ensemble nous relevions le défi d’une société de l’information solidaire, ouverte, inclusive et responsable en Afrique. Pour cela, nous devons redoubler d’efforts et de vigilance. Malgré des avancées certaines, l’inclusion numérique reste une chimère pour une bonne partie d’africains :

  • Les coûts d’Internet et des télécommunications en général restent très élevés en raison de la faiblesse des revenus des ménages et des marges élevées pratiquées par les opérateurs
  • les taux Pénétration de l’Internet restent relativement bas (autour de 20% en moyenne) par rapport au reste du monde.
  • nous surfons encore largement sur le Net en utilisant des langues qui ne sont pas les nôtres. Ce qui limite l’accès potentiel au numérique et en exclut les personnes non alphabétisées
  • les contenus locaux et adaptés nous font très souvent défaut
  • nous sommes souvent réduits à être de simples utilisateurs sans grande prise sur les processus
  • la généralisation de la téléphonie mobile ne saurait à elle seule combler le déficit réel d’accès aux connaissances et savoirs partagés pour tous pour reprendre le doyen Samassékou
  • l’Afrique ne bénéficie pas assez des retombées du secteur des TIC : La plupart des compagnies TIC opérant en Afrique qui sont les plus prospères de notre continent, sont aux mains de multinationales étrangères
  • L’Economie Numérique en Afrique est moins une opportunité qu’une vache à lait…
  • les défis des déchets électriques et électroniques restent entiers dans notre continent
  • la cybercriminalité et ses expressions multiformes nous préoccupent chaque jour davantage
  • nous courrons aussi le risque de la ‘gadgetisation-peoplisation’ avec la place que prend le divertissement dans notre accès à Internet (à travers notamment les réseaux sociaux), nous détournant des vrais enjeux (Savoirs, connaissances, créativité, emplois, etc.)
  • Il n’y pas toujours des politiques adéquates permettant aux TIC de jouer leur rôle de levier. Et même s’il y en a, la gouvernance de l’Internet et la mise en œuvre restent un défi majeur
  • Nos conversations les plus intimes, les informations nous concernant (plus de 90% des serveurs de courrier électronique et de sites web), les données stratégiques concernant nos états, y compris les plus sensibles, sont enregistrées et stockées dans des serveurs gigantesques contrôlés par (appartenant à) des compagnies privées et situés en dehors de l’Afrique
  • Etc.

C’est l’ensemble de ces défis et d’autres encore, que nous devons relever ensemble, si nous voulons que les TIC soient un vrai vecteur de développement. Nous devons aussi être des acteurs vigilants et non plus seulement des utilisateurs : Nous devons être des promoteurs de TICS utiles. A nous de transformer ces défis en autant d’opportunités pour susciter la valeur ajoutée, l’innovation grâce à des actions concertées de sensibilisation et de formation, pour des ressources humaines de qualité.

Ce site que vous allez découvrir est le vôtre. Il se veut une contribution concrète de la SCA à l’émergence d’une Afrique connectée mais responsable de son propre développement. Nous espérons pouvoir compter sur l’engagement de chacune et de chacun, avec l’aide de nos partenaires pour en faire un outil au service des peuples et gouvernements d’Afrique en adéquation avec les objectifs globaux de développement durable.

Inscrivez-vous, partagez vos idées, sensibilisez, informez sur vos évènements, pesez sur les destinées de notre continent à travers cette plateforme.

 

Vive l’Afrique

pour des TIC utiles, durables, solidaires et responsables !!!

 

Cissé Kane

Présentation

Présentation

Présentation

PRESENTATION : UN PEU D’HISTOIRE…

ACSIS est né lors de la 1ère Phase du SMSI (Sommet Mondial sur la Société de l’Information) à Genève en juin 2003, par la volonté des représentants et les délégués des organisations de la Société Civile africaine (réunis au sein du caucus africain) qui ont pris part dans le processus du Sommet, depuis le début, Ils ont senti le besoin de mieux s’organiser, en mettant en place un mécanisme de coordination efficace.

Cette idée est confirmée avec l’appui de la Commission Économique pour l’Afrique (CEA), le gouvernement et le peuple Tunisiens, lors d’une réunion organisée en juin 2004 en Tunisie. Cette réunion marquait également le lancement officiel du fonctionnement ACSIS.

Il s’agissait de la réalisation d’un long rêve des entités de la société civile africaine, partagé sur la liste de discussion de l’Initiative Africaine sur la Société de l’Information (AISI).

Tout est parti d’un regroupement dans le cadre du Caucus Africain.

  L’ambition du départ était de :

  • Soutenir le Bureau de Bamako mis en place à la 1ére Conférence Régionale Africaine pour le SMSI tenue à Bamako au Mali.
  • Echanger entre les acteurs de la Société civile et se connaître.
  • Mieux présenter nos opinions et nos positions.
  • Intégrer les apports de la diaspora africaine.

Au fur et à mesure que le processus avançait, on est entré dans les draftings, positions écrites, et conférences de presse.

Pendant la 1ère phase du SMSI à Genève, un important lobbying a été fait. Deux Chefs d‘États africains, celui du Sénégal et du Mali ont été rencontrés. L’Union Africaine, la CEA, la Francophonie et la Tunisie ont été contactés

MISSIONS

MISSIONS

MISSIONS

Renforcer les capacités de la Société Civile aux côtés de ses partenaires.

Promouvoir des activités d’ACSIS au plan national, régional et international et participer à l’élaboration et la mise en œuvre des plans NICI (Plan National des Infrastructures de la Communication et de l’information) ainsi que dans l’élaboration et la mise en œuvre des Politiques Nationales de Développement des TIC.

Promouvoir les applications des TIC à la base et au niveau populaire.

Mettre en œuvre le Plan d’Action d‘ACSIS en tenant compte des besoins au plan national.

Promouvoir les points de vue et les intérêts de la Société Civile Africaine et s’assurer que les TIC peuvent être utilisés pour la promotion du développement durable et la formation d’une Société de L’information basée sur la justice sociale et le développement humain.

 Faire le plaidoyer et le lobbying pour le développement de stratégies des TIC pour la réduction de la fracture numérique.

Informer la Société Civile en général sur des débats nationaux, régionaux, et internationaux quant à la politique des TIC, le développement des stratégies et des initiatives pour la promotion de développement équitable.

Conseiller des institutions nationales, régionales, et internationales sur les besoins et les intérêts de la Société Civile africaine.

 Renforcer le partenariat : avec nos     Etats, des organisations à la base, des institutions nationales, régionales, internationales pour   apporter une valeur ajoutée à la politique existante et des initiatives visant à promouvoir les TIC.

 


MANDAT

MANDAT

MANDAT :

Le domaine d’action d’ACSIS est l’utilisation des TIC pour le développement de l’Afrique en général et de ses pays en particulier.

ACSIS  se veut une plate forme par laquelle la Société Civile africaine peut influencer les politiques et s’assurer que les stratégies et les programmes qui permettent la promotion de développement des TIC,  la réduction de la pauvreté, l’appropriation des TIC pour le développement durable et équitable, la participation des communautés dans les politiques et  le développement de stratégies et  la mise en oeuvre  répondent aux attentes et aux besoins du peuple africain.

LE BUREAU EXECUTIF DE LA SCASI 2016-2020

CISSE KANE, PRESIDENT

CISSE KANE, PRESIDENT

Cissé Kane du Sénégal est consultant international sur des questions de développement. Il est titulaire d’un doctorat en géographie (Universités de Genève et Utrecht), d’une licence en lettres (Arabe) et d’un Postdoc en systèmes d’information (Genève). Il a une expérience professionnelle de plus de 15 ans en tant que directeur de projets ou de programmes sur le développement des Technologies de l’Information et de la Communication dans les pays en développement (éducation numérique, décentralisation, advocacy, recherche de financement, négociations international). Il a travaillé notamment à l’UNITAR, au Fonds de Solidarité Numérique, etc. et comme membre actif de la Société Civile. Cissé est l’auteur de dizaines de publications sur ces questions.

Cissé a été impliqué dès le début dans processus du Sommet Mondial sur la Société de l’Information en tant que militant et membre fondateur de plusieurs organisations dont la Diaspora Africaine pour la Société de l’Information (Secrétaire Général) et le réseau panafricain ACSIS.

Christminfa Gbenou Sagbohan:Coordinateur Diaspora africaine

Christminfa Gbenou Sagbohan:Coordinateur Diaspora africaine

IT Consultant with CRS group Chris emigrated from Benin 4 years ago where he was IT manager with Innotek LLC. He implemented many community projects such as the installation of solar panels with Linux computers for local communities in the northern part of the country. He also trained them on the uses of microcomputers. Co-Founder of the first Linux association in Benin he spent much of his time educating high school and university students on the use of free open source software’s. He holds a bachelor in electrical engineering and is completing both a bachelor in networking and communication management and a graduate degree in information systems. He is also cisco certified in routing and switching. Chris strongly believes in the development of African countries by the use of solutions adapted to the culture and realities of African countries.

Akinremi Peter TAIWO:Coordinateur Afrique de l’Ouest

Akinremi Peter TAIWO:Coordinateur Afrique de l’Ouest

Akinremi Peter Taiwo, from Nigeria, ACSIS West Africa Coordinator is an Executive Consultant with Compsoftnet Enterprise, an IT business using Information and Communication Technologies to support cooperate organizations and businesses. Prior to founding Compsoftnet Enterprise, he works as a Junior IT consultant/Specialist directly with the Commissioner of Ministry of Agriculture and Natural Resources, Calabar, Nigeria where he provides tech support across more than 10 departments.  He is a keen believer and advocate of ICT4D [ economic growth, sustainable city, digital divide and education, knowledge city, inclusion, remote participation, gender & digital divide, transparency and accountability, financing ICT for development, Child Online Protection and human right ]. Peter is results oriented/producing IT professional with a proven records for accomplishments in using information and communication technology to support and solve clients’ problem and to meet organization objectives. He holds degrees in computer science and has undergone courses with World-Bank institutes, DiploFoundation to mention a few.

A member of civil society such as Pan African Civil Society on Information Society(ACSIS), Internet Governance Forum(IGF) and Non-Commercial Stakeholders Group (NCSG) of the Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN) and the likes.

He represents the people interest on both international and national level. His drive is to see connected African continent and connected Africans.

Aicha Jeridi: Coordinatrice Afrique du Nord

Aicha Jeridi: Coordinatrice Afrique du Nord

Aicha Jeridi est une enseignante,analyste des Politiques d’internet, chercheur, ayant un Master En Relations internationales. Elle est aussi membre du MAG de l’Igf Afrique du Nord.

Aicha est active dans la société civile, faisant partie de plusieurs organismes tels que IGMENA, qui est un program Initié par Hivos Foundation, pour animer des forums de dialogues et des discussion autour du theme de la gouvernance de l’Internet et les défis au niveau local et régional, dans la région MENA. Elle est également membre du Jasmin Foundation, un think tank et elle est chargé de produire un policy paper adressant l’l’économie politique du pays.

Elle a été le rappoteur General lors de sa participation au 5eme Edition de l’l’Igf Africain,et a contribué à rédiger le rapport final de l’événement et les recommandations

Aicha est à la fois, boursière de La Foundation Diplo, la Foundation Hivos, AfriSig et membre d‘Internet Society.

Elle a intégré la communauté Icann à travers sa participation à la commission Du Non profit Commercial (NcUC) Et le Groupe de travail des Mena et états Adjoints, Chargé de produire la  stratégie de travail 2016-2020 de l’ICANN.

Aicha est ainsi active avec IIDebate dans leur programme Café talk, dont elle est modératrice et ambassadrice.

Tijani Mahamat ADOUM: Coordinateur Afrique Centrale

Tijani Mahamat ADOUM: Coordinateur Afrique Centrale

Née le 05 Octobre 1988 à N’Djamena dans la capitale Tchadienne. Ingénieur de Formation, TIDJANI MAHAMAT ADOUM est sans conteste l’un des acteurs « clé » du développement des TIC au Tchad. Passionné de la technologie et familier avec les outils informatiques très tôt dès le bas âge, TIDJANI MAHAMAT ADOUM opte pour les télécommunications après son cursus scolaire primaire et secondaire. Juste après sa formation et quelques stages pratiques, il commença par l’enseignement et intégra très rapidement l’Office Nationale de Radio et Télévision du Tchad (ONRTV) en qualité d’Ingénieur de transmission. Quelque mois plus tard il fut recruté par Médias Business Center (mbc) en tant que Manager TIC. Apres quelques années d’exercices dans cette dernière structure, Il fut être appelé pour son expertise dans le développement de l’Internet, sa capacité managériale et son pouvoir de faire évoluer les choses par la société historique du pays (SOTEL-TCHAD) ou il travail jusqu’à nos jours.

En dehors de sa personnalité emblématique, son amour pour la technologie et son attachement pour l’Afrique, TIDJANI MAHAMAT ADOUM est l’un des pionniers de la société civile des TIC au Tchad. Il est membre des plusieurs organisations de la société civile Tchadienne et Africaine pour les TIC. Encadreur, Formateur, Coordonnateur et Promoteur des plusieurs projet TIC au Tchad, entre autre : ISOC-1000, SchoolNet, WebTchad, CARAVANE du NET, FEMME et TIC, Fête de l’Internet, Journée du logiciel libre, Semaine Nationale des Télécommunications (SENAT) et bientôt la 1ère Ecole de la gouvernance de l’Internet au Tchad.

TIDJANI MAHAMAT ADOUM est un jeune dynamique et qui  a une très bonne capacité à influencer, motiver et impliquer des acteurs pour réussir tous ces projets; il a eu toujours des résultats qui renforcent sa confiance et l’incite d’aller de l’avant; il croit en ses rêves, il croit en ses ambitions et il travaille dur pour atteindre ses objectifs.

  • TIDJANI MAHAMAT ADOUM est aujourd’hui :
  • Consultant en Internet Gouvernance ;
  • Chargé de Communication du Secrétariat exécutif d’IGF-Tchad ;
  • Chargé d’organisation et d’exécution des projets d’Internet Society Chad-Chapter ;
  • Secrétaire Général IPV6 Tasck Force Chad ;

Il a investi temps et énergie pour faire évoluer les TIC dans son pays. Désormais il s’est engagé à mettre l’expertise issu de ce long parcours au service de l’Afrique, et cela à travers l’ACSIS ou il était élu COORDONNATEUR AFRIQUE CENTRALE à la suite des dernières élections.

Adjidjatou BARRY BAUD: Trésorière

Adjidjatou BARRY BAUD: Trésorière

Soucieuse du mieux-être des femmes rurales africaines, moteurs du développement du continent : Adjidjatou   est une vaillante combattante de la cause des sans voix et des démunis. Femme engagée, elle est rompue aux stratégies commerciales et a a acquis une solide expérience en la matière.

Son besoin de voir les plus vulnérables heureux, l’a  conduit  à  mettre son  expertise au service de la Guinée à travers la création et le management de plusieurs ONG dont le principal est Solidarité Suisse Guinée. En plus elle s’occupe bénévolement des personnes âgées en Suisse comme cela se fait en Afrique.

 Femme aguerrie, qui a dû se battre pour tout avoir dans la vie, Adjidjatou est une mère épanouie, qui veut que son bonheur contamine toutes les femmes rurales et la jeunesse. Nous saluons son courage et sa détermination salutaires pour les couches vulnérables.

Remmy Nweke, Vice-président de la SCASI

Remmy Nweke, Vice-président de la SCASI

Biographie de Remmy Nweke, Vice-président, Société civile africaine sur la société de l’information (ACSIS 2016-2020)

Remmy Nweke, qui a plus de 19 ans d’expérience dans l’exposition analytique des technologies de l’information et de la communication (TIC), dirige une équipe de stratèges au sein du groupe DigitalSENSE Africa Media, une structure At-Large (ALS) certifiée par l’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (JE PEUX). DigitalSENSE Africa (DSA) Media Group, édite également le média international primé plusieurs fois, y compris ITRealms, NaijaAgroNet et DigitalSENSE Business News, où Remmy occupe le poste d’éditeur exécutif du groupe.

DigitalSENSE Africa Media a créé au fil des ans une série d’engagements à travers l’illumination de la population sur la gouvernance de l’Internet pour le développement (IG4D) à partir du point de ralliement annuel de DSA pour les parties prenantes via Nigeria DigitalSENSE Forum Series (NDSF) depuis 2009; Nigeria DigitalSENSE Forum sur la gouvernance de l’Internet pour le développement (IG4D) et le Nigeria IPv6 Table ronde, et PC Summit, entre autres.

Remmy a été membre du conseil éditorial pionnier de l’agence Highway Africa News Agency (HANA) basée à l’Université de Rhodes, Grahamstown, en Afrique du Sud, et a remporté le prix Siemens African Profile pour 2004 et 2005; Devenant ainsi le premier nigérian à remporter de tels prix pour l’excellence en matière de science et de technologie. En outre, j’ai décroché le deuxième prix dans la catégorie Application de contenu local aux prix de l’Initiative africaine de la société de l’information (AISI) 2005 organisée par la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) basée à Addis-Abeba, Ethiopie.

Lors de la 10e conférence Highway Africa-06, Remmy a été nommé journaliste de l’année SABC-HANA pour la reconnaissance et la promotion de l’utilisation créative, novatrice et appropriée des nouvelles technologies de médias sur le continent en Afrique du Sud. Lors du Global Knowledge Partnership (GKP-07) en Malaisie, Remmy a remporté le deuxième prix dans la catégorie de recherche sur les TIC et les innovations de l’AISI, parmi d’autres prix internationaux et locaux.

Membre certifié de la Guilde des éditeurs du Nigeria (NGE) et de la Guilde des éditeurs en ligne d’entreprise (GOCOP); À l’Idlelo 4 de la FOSSFA Remmy a remporté le premier prix FOSSFA-Deutsche Welle Africa Reporter à Accra et membre du Comité de Sélection du Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI + 10) 2015.

Dernièrement, Remmy a été membre élu du Conseil exécutif de l’Association nigériane d’enregistrement sur Internet (NIRA) et a travaillé comme membre du Comité d’accréditation des registraires, du Comité des finances et de l’établissement ainsi que président, Communication et publicité de NIRA. Tout comme je suis membre du sous-comité ALAC sur la sensibilisation et l’engagement dans le cadre du comité consultatif At-Large de l’AFRALO – African Regional At-Large Organization de l’ICANN. Il est également le secrétaire pionnier des ONG basées sur les médias, la Fondation BARK pour l’économie de la connaissance ainsi que le Réseau des journalistes scientifiques de la CEDEAO (ENSJ).

Remmy détient une maîtrise ès arts de l’Université de Malte sur la diplomatie contemporaine, en plus d’avoir un diplôme national supérieur (HND) en communication de masse (journalisme) ainsi que diplôme national ordinaire de l’Institut de journalisme et de gestion, Enugu, Nigeria, parmi d’autres certifications en informatique et en journalisme en ligne et de gestion de l’Institut international allemand pour le journalisme (IIJ) de Berlin. Il est également l’auteur de « Une décennie de TIC Reportage … La série primée » entre autres.

Remmy, un médiateur bien voyagé a également participé à la formation sur les données ouvertes au Kenya pour le Réseau des journalistes du CAADP et a participé récemment à une cyberpolitique sur les défenseurs des droits humains à Londres récemment et a été nommé dans International WHO’S WHO of Professionals 2009 Edition.

Membre du Groupe des parties prenantes non commerciales (NCSG) de la Corporation Internet pour les noms et numéros attribués (ICANN), Remmy est également président du Comité de communication et de plaidoyer (CAC) du Conseil IPv6 du Nigeria, entre autres.

Le 2 novembre 2016, Remmy a été élu vice-président de la société civile africaine sur la société de l’information (ACSIS 2016-2020).

Evelyn Namara, Coordinatrice Régionale de la SCASI pour l’Afrique de l’Est

Evelyn Namara, Coordinatrice Régionale de la SCASI pour l’Afrique de l’Est

Evelyn Namara:

Evelyn est le fondateur et directeur technique de !nnovate Uganda, un start-up technologique mettant en œuvre des innovations technologiques pour le développement durable. Leur produit phare, un système électronique de bons qui fonctionne sur les téléphones mobiles est actuellement mis en œuvre par Mercycorps dans différents programmes, y compris l’USAID et le WFP.

Evelyn est passionnée par la technologie pour le développement (ICT4D), la jeunesse et l’esprit d’entreprise ainsi que l’autonomisation des femmes dans la technologie.

Evelyn a précédemment travaillé comme directeur régional – Afrique de l’Est pour Beyonic Limited qui offre une plate-forme SaaS pour les organisations pour les aider à aller au-delà de l’argent comptant à l’aide des paiements électroniques. Elle a également occupé un poste de directrice de pays pour Solar Sister, une entreprise sociale qui donne aux femmes des opportunités économiques en utilisant le potentiel révolutionnaire de la technologie solaire.

Son travail avec Solar Sister ainsi que l’autonomisation des femmes en technologie en Ouganda a été reconnu par l’Institut Anita Borg et elle a reçu le prix de l’agent de changement ABIE pour 2012.

Evelyn est un stagiaire d’Acumen en Afrique de l’Est ainsi qu’un membre IDEX et a passé six mois en Inde dans le cadre du programme de bourses de travail pour une start-up d’entreprise sociale de technologie de l’éducation construire une chaîne de centres d’apprentissage après l’école à travers Bangalore et Kolkata.

Evelyn est ambassadrice de l’Internet Society au Forum sur la gouvernance de l’Internet pour 2015 et 2016 ainsi qu’une élève de l’École africaine de gouvernance de l’Internet qui s’est tenue à Durban en Afrique du Sud en 2016.

Evelyn détient un Bsc. L’informatique.

Chenai Chair, Coordinatrice Régionale de la SCASI pour l’Afrique Australe

Chenai Chair, Coordinatrice Régionale de la SCASI pour l’Afrique Australe

Chenai Chair is a researcher/communications and evaluations advisor at Research ICT Africa (RIA). RIA is a Cape Town-based think-tank which hosts an Africa-wide ICT policy and regulatory research network established a decade ago with the purpose of developing the data and analysis necessary for evidence-based ICT policy and effective regulation on the continent. Chenai holds an MSocSci specialising in Global Studies, BsocSci Honours in Industrial relations and a BSocSci in Gender Studies and Industrial Relations from the University of Cape Town.

At RIA, Chenai works on the RIA African Mobile Pricing Index, assessing trends and cost of communication in the prepaid mobile market. She also coordinates qualitative research for access and use evidence. Chenai has been working on issues of internet governance including access  and use of the internet, gender and internet rights and net neutrality. As the communications advisor for RIA, she is responsible for developing ways to communicate the research conducted to different stakeholders to ensure the use of quality evidence in ICT policy making and to inform end users.

Chenai has participated in international fora such as ICANN, IGF at all levels and Rightscon from which she has seen the importance of meaningful African participation. Her areas of interest include inclusion and exclusion for marginalized communities in society in particular youth, women and the informal sector.

PARTENAIRES

unionafricaine

Union Africaine

oif

Organisation Internationale de la Francophonie

CÉNations UA

Commission Économique des Nations Unies pour l’Afrique

itu-logo

UIT

allafrica

All africa

Continent premier Magazine

banner_360x175px

Gipo Observatory

 

 

Institutionels

drapeaumali République du Mali
téléchargement République du Sénégal
tenusie République Tunisienne
afriquedu sud République d’Afrique du Sud

thsq République du Soudan

 

 

Pays

Contact Physique

Adresse

Adresse

ACSIS – SCASI
2675 Avenue Cheikh Ahmadou Bamba
Ouagou Niayes II

Dakar – Senegal
Postal Adress /Adresse postale :
BP 21145 Dakar-Ponty

Senegal

Téléphone: +221 77 267 72 73
email: contact@acsis-scasi.org

Compte Bancaire

Compte Bancaire

 

Coordonnées Bancaire
N° de compte : 141036165801 – ECOBANK SENEGAL
Code banque : SN094
Code Guichet : 01009
Clé RIB : 56
Agence VDN
Code Swift : ECOCSNDA

Comment s’y rendre

Comment s’y rendre

icon-car.pngKML-LogoFullscreen-LogoQR-code-logoGeoJSON-LogoGeoRSS-Logo
ACSIS

chargement de la carte - veuillez patienter...

ACSIS 14.713003, -17.446353 ACSIS - SCASI 2675 Avenue Cheikh Ahmadou Bamba Ouagou Niayes II Dakar - Senegal Postal Adress /Adresse postale : BP 21145 Dakar-Ponty Senegal Téléphone: +221 77 267 72 73 email: contact@acsis-scasi.org